Wake On Lan sur Debian 7

16/08/2015

Wake On Lan (WOL) est un standard qui permet le réveil à distance d'une machine en veille par l'envoi d'un paquet magique.

Support de WOL (côté serveur)

Comment identifier si le périphérique réseau de mon serveur supporte le WOL ?

Installer ethtool


# aptitude install ethtool

Récupérer les informations


# ethtool eth0 | grep 'Wake-on:'

Si la commande ne renvoie aucun résultat, je considère que le WOL n'est pas supporté par le périphérique réseau.

Dans mon cas, j'ai un retour positif :


Supports Wake-on: pg
Wake-on: d

La première ligne indique ce qui est supporté par le périphérique réseau. Dans mon cas, la valeur attendue est g pour que le WOL fonctionne.

La seconde ligne indique ce qui est activé.

Ici le WOL est supporté (g) mais désactivé (d).

Activer WOL


# ethtool -s eth0 wol g

Vérification


# ethtool eth0 | grep 'Wake-on:'
	Supports Wake-on: pg
	Wake-on: g

WOL est maintenant activé sur eth0.

Récupération de l'adresse MAC

Avant de s'attaquer au client, j'ai besoin de l'adresse MAC de l'interface eth0 du serveur.


# ifconfig eth0 | grep 'HWaddr'
eth0      Link encap:Ethernet  HWaddr 0b:f1:a0:25:74:9b

L'outil WOL (côté client)

Comment réveiller le serveur ?

Installer wakeonlan


# aptitude install wakeonlan

Envoi du packet magique

Pour réveiller le serveur, je lui envoie le paquet magique. Pour ce faire, je fais appel à wakeonlan en passant l'adresse IP et l'adresse MAC du serveur en arguments.


$ wakeonlan -i 10.0.0.10 0b:f1:a0:25:74:9b

Attention : si j'utilise WOL via Internet, je m'assure d'ouvrir le port UDP 9 sur le serveur. Idem pour le routeur.